Et si...

Publié le par Famafrika

Tu es mon fruit, tu es ma chair

Mais désormais, tu es sans père.

Tu es la vie, tu es amère

Les choix est fait, reste en arrière.

L’amour perdu, la mort perdure

Tes mots sont crûs, ta voix est dure.

Mais au-delà de ton cœur pur,

Je suis si seule, rien n’est plus sûr.

Et au milieu de mes angoisses

Les nuages tombent, le ciel se froisse,

Ma peau s’hérisse, mon corps s’enlise,

Mes genoux glissent, mes forces s’épuisent.

Relève la tête ! r’garde par la f’nêtre !

Ici c’est chouette, tu vas renaître.

Huit mois plus tard, tu es en vie,

Tu n’te bats plus, j’vous dis merci.

Village diola, reggae en fond,

Coucher d’soleil, silence profond.

Le vent nous souffle, n’lâche pas ma main

Et le riz pousse, r’garde le destin.

Maintenant ensemble, nous avançons.

Et tout au long de cette chanson,

Je redessine ton horizon

Et me demande 1000 fois pardon.

Publié dans Sentimentheque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylvie 26/09/2009 20:43


c est de toi?


Famafrika 27/09/2009 17:51


Bien sur, c'est de moi ! Ya pleins d'indices dedans pour le savoir...