Décès d'Abou Dia à Matam

Publié le par Famafrika

L’organisation nationale des droits de l’homme (Ondh), vient d’être saisie du décès du nommé Abou Dia, dans les locaux du commissariat de Matam dans la nuit du mardi au mercredi. L’organisation réitère ses plus vives préoccupations quant à «la pratique courante de la torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants au niveau des commissariats et brigades de gendarmerie du sénégal».
 
L’Ondh interpelle de nouveau le comité des Nations Unies contre «la torture sur cette pratique structurelle au Sénégal et le refus systématique des autorités sénégalaises de toute poursuite face à des allégations de torture circonstanciées en violation flagrante de la convention des Nations Unies de 1984 interdisant les actes de tortures et autres traitements cruels, inhumains et dégradants».

Abou Dia, âgé de 44 ans, est décédé le 18 novembre dernier dans les locaux du commissariat de police de Matam, au Nord-Est du Sénégal.

Publié dans Abou Dia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article